Psychanalyse au Singulier - Corinne Daubigny


Page

définitivement

en 


construction 

________________________________________

C.D. s'interroge, et puis esquisse cette réponse  :

"Cela  prend tellement de temps....
à la mesure du nombre de questions soulevées 

Voilà donc ma liste.
Et d'abord :


Qu'est-ce qui fait "expérience" ?
Où, quand, et surtout : 
comment ? 

*


Alors penser à ...
Ce qu'on dit peu, non sans raisons, mais..
Par exemple des éléments biographiques ,
son projet fondamental 
(ce que l'on sait par après !),

bref , l'expérience vécue  qui fait votre épaisseur, 
votre "fonds" existentiel  véritable de femme ou d'homme.

Quelque chose, qui, l'analyse aidant
 - mais surtout un art de vivre patiemment construit -
 aurait pu vous permettre de surmonter ça : 
quelque  si funeste destin  ! 

*
Ajoutons ..
La formation de l'analyste : spécificité de son analyse :
en finir  ? 
Qu'est-ce à dire ?

La réglementation étatique de l'exercice de la psychanalyse.
Au fait ! 
Se rappeler pourquoi c'est  "non".

Mais  dire alors ce qui peut guider cet exercice, 
ce qui fait limites,
enfin quelle déontologie, quelle éthique ,
et tout ce qui fait tiers 
et pourtant rapproche.


Ajoutons :
Lieux de formation, ou lieux formateurs, 
contexte historique de la psychanalyse 1980-2010
et quelques adresses plus fréquentées que d'autres 
Confrontation - CFRP -  CEM - Le Coq-Héron,
et puis  
Espace et Euro-psy.
les supervisions - les groupes de travail  

*
Ajoutons :
 Les champs d'exercices (au bout de 30 ans)
Le cabinet du psychanalyste : vrai "hors les murs" ?
Mais la psychanalyse dans la cité-monde, comment y échapper, 
et peut-on refuser ?

Dans les lieux suffisamment "alternatifs" pour supporter quelque chose 
de l'insu ou de l'inouï
 ces lieu(x) de vie ou institutions éclatées 
cette psychothérapie institutionnelle 
cet hôpital de jour 
cet ime/impro
ces lieux prévention spécialisée ou non
cette "Maison Verte",
cette Maison d'enfants pas-pareille, 
ce centre d'hébergement, 
ce CRA, ce CADA,, 
ce CMPP,
etc  
et même parfois 
 cette formation des travailleurs sociaux en écoles sup
 et des psychologues cliniciens à l'Université
  et ces interventions sur site
 et supervisions d'équipes 
et puis,  et puis ..

*
Et qu'est-ce que tout cela nous dit de  l'état du Monde, 
 de notre place, et de notre rapport à notre responsabilité 
et aux pouvoirs ? 

*

Ah mais, ah mais,  attendez .. 
Peut-on encore exercer la psychanalyse 
après avoir répondu peu ou prou publiquement  à toutes ces questions ? 

La réponse la plus classiquement partagée  est  : "non" !

Alors en aurais-je déjà trop dit  ?

*

Oh, mais  non: car tout cela transpire déjà de nos publications.

Il n'y a donc pas grand chose à ajouter sinon que 

  la rencontre proprement analytique,
 toute pétrie plus ou moins de tout cela
qui se vit et pourrait se dire  
  
 est 

    Singulièrement 

    Ailleurs"




___________________________________________________________

© corinne-daubigny.com : tous droits de reproduction réservés
___________________________________________________________

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint